Espace Hispanique

Les psaumes : enjeux idéologiques et poétiques à l'époque moderne dans les mondes réformé et catholique

Journée d'études IRCL - LLACS  organisée par Marie-Christine Munoz-Lévi et Fabrice Quero

18 avril 2018

programme_je_psaumes_.pdf

Des oraisons et des rois, rhétorique funèbre et discours politiques dans l'Espagne des Habsbourg

Séminaire de Recherche - Lundi 12 février 2018 - 14h30 

Saint-Charles, salle 165

Intervention de Sarah VOINIER, Université d'Artois

Le Détroit de Gibraltar : frontières, failles, passages

Journée d'Etudes : Traces et formes de la frontière hispano-marocaine : Ceuta, Melilla, Tanger

30 novembre 2017

13h30-19h00 : Site Saint Charles 1 - Salle des Colloques 1

20h00 : projection du film de Maria Ruido, "Le Rêve est fini" - Cinéma Utopia

programme_le_detroit_de_gibraltar.pdf

Colloque transversal "(Dis)qualifier l'ennemi

Les 8, 9 et 10 novembre 2017

Site Saint Charles 2 

Salle 002, Caryatides

programme_colloque_disqualifier.pdf

Espionnage et diplomatie de la monarchie espagnole aux XVIe et XVIIe siècles

22 Mai 2017 - Information et politique étrangère espagnole (XVIe-XVIIe)

Site Saint Charles, salle 165

Responsable scientifique du Séminaire : Séverine Valiente    ( severine.valiente@univ-montp3.fr)

PROGRAMME

14h30-15h15 : Alain HUGON                   Professeur des Universités d’Histoire Moderne,   Université de Caen.

L'information et la politique étrangère de la  
monarchie hispanique sous Philippe III et Philippe IV.

15h15-15h45 : Séverine VALIENTE         Maître de Conférences,  Université Paul Valéry, Montpellier.

Le milieu de l’information à Constantinople : reflet de la politique

internationale européenne à la fin du XVIe siècle.

15h45-16h30 : Discussion

 

5 Mai 2017 - Diabolus in littera, la parole démoniaque dans le champ narratif (Moyen Age - XVIIe siècle)

Journée d'études organisée par Catherine Nicolas et Fabrice Quero

Vendredi 5 mai 2017
9h30-17h
Saint Charles - salle 165

 

7 avril 2017 - Séminaire : « Ecritures des conflits : genre et colonialité »

Dans le cadre du séminaire « Écritures des conflits dans l’Espagne contemporaine » coordonnées par Odette Martinez–Maler et Nathalie Sagnes–Alem ( Département d’études hispaniques – Université Paul Valéry-Montpellier3 – LLACS) :

Site Saint Charles, salle 165 : 9h45 à 12h 

  1. « Genre et colonialité dans quelques fictions équato-guinéennes contemporaines » par Anne – Laure Bonvalot, maîtresse de conférences en littérature espagnole contemporaine – Université de Nîmes, membre du LLACS.
  2. « Genre et colonialité : les luttes gay des années soixante dix en Espagne » par Brice Chamouleau, maître de conférences – Université de  Paris 8, membre de l’ERESCEC.

affiche-seminaire-_ecritures-des-conflits-_7-avril-2017-finannonce.-.pdf

22, 23 et 24 mars 2017 – Colloque international : La création scénique contemporaine à l’heure de la mondialisation : circulations, influences, hybridations

Théâtre La Vignette / HTH – CDN de Montpellier /
Saint Charles

colloque_creationscenique.pdf

30 et 31 mars 2017 – Colloque international « Figures de l’errance : le mythe revisité »

Université Paul-Valéry Montpellier 3 – Site Saint-Charles (tram « Albert 1er»), Salle des colloques 1

6 mars 2017 - Journée d´Études : « Dire non au Chili de Pinochet »

Actes de Journées d’Études Doctorales 2015 : Le religieux dans les sociétés des Suds

image journée le religieux dans les sociétés des Suis

« Le religieux dans les sociétés des Suds : pratiques, représentations, ruptures » Actes des IIIe Journées d’Études Doctorales LLACS 2015

Les auteurs proposent des réflexions autour des axes suivants :

  1. Idéologies et discours politiques au sein de la chrétienté occidentale (XVIe-XVIIIe siècles).
  2. La circulation transatlantique des croyances et des pratiques religieuses.
  3. La politique du culte.
  4. Par-delà les cultes officiels : mythes, hybridités, syncrétismes en Amérique Latine.
  5. Imaginaire religieux et écritures littéraires.

actes_je_2015_le_religieux_dans_les_societes_des_suds.pdf

Mercredi 29 mars : conférence sur les « Rémanences coloniales : les empires européens et leurs héritages culturels dans le monde contemporain »

Conférence animée par Berny SEBE, 
professeur à l’Université de Birmingham, Angleterre

Site : Paul Valéry, route de Mende, salle B03 à 17h

Prise dans l’élan conféré par son pouvoir économique et technique, l’Europe a façonné une grande partie du monde à son image au cours de plusieurs siècles de conquêtes, de la découverte des Amériques à la fin du quinzième siècle au partage de l’Afrique à la fin du dix-neuvième. Bien que les empires européens aient adopté des modes opératoires distincts, conférant aux coutumes locales des degrés d’importance divers, ils ont eu en commun de laisser une empreinte culturelle profonde, en particulier dans les Amériques et en Afrique.  

Cette communication examine les « rémanences coloniales » qui continuent à influencer le monde contemporain politiquement post-colonial, mais encore marqué par de profondes dynamiques culturelles héritées des empires britannique, ibérique et français. Des systèmes politiques aux coutumes linguistiques en passant par les traditions légales, la trace laissée par les ambitions universalistes de l’Europe sont nombreuses et patentes, ayant fait preuve de remarquables capacités d’adaptation et d’exportation. Bien que l’influence d’aires culturelles extra-européennes soit grandissante au XXIe siècle (à l’image de monde arabo-musulman ou de l’aire sinophone), notre compréhension du monde actuel se trouve singulièrement améliorée par l’adoption d’une perspective de longue durée soulignant combien l’ADN du monde actuel est marqué par un héritage significatif du passé colonial de l’Europe.

Berny Sèbe (D.Phil Oxon., FRHistS, FRGS, FHEA) est senior lecturer en études coloniales et post-coloniales à l’université de Birmingham (Royaume-Uni). Docteur en histoire de l’université d’Oxford, il est l’auteur de nombreux articles et chapitres scientifiques consacrés à l’histoire coloniale britannique et française. Il est l’auteur de Heroic Imperialists in Africa: The Promotion of British and French Colonial Heroes, 1870-1939 (Manchester University Press, 2013 et 2015), et a co-dirigé les volumes Echoes of Empire: Identity, Memory and Colonial Legacies (IB Tauris, 2015) et Decolonising Imperial Heroes: Cultural Legacies of the British and French Empires (Routledge, 2016).

www.bernysebe.com

Actes des journées d'études LLACS 2014

 « Manifestaciones de lo Político en el Mundo Hispano »

Actes de Journées d’Études Doctorales 2014, consacrées aux manifestations du politique dans le monde hispanique.

Les auteurs proposent des réflexions autour des axes suivants :

  1. Politique, État et Religion dans l’Espagne moderne (XVIe et XVIIe siècles).
  2. L’engagement politique et la valeur littéraire.
  3. Littérature, histoire et mémoire.
  4. Arts et minorités.
  5. Formes esthétiques du politique dans la prose hispano-américaine.

 

actes_je_manifestaciones_de_lo_politico_2014.pdf

Appel à communication : (Dis)qualifier l'ennemi - 9 et 10 novembre 2017

Ce colloque prend sa place dans le cadre d’un des axes de l’équipe de recherche LLACS (Langues, Littératures, Arts et Civilisations des Suds), Polémiques et controverses : frontières religieuses, idéologiques et culturelles. Il se situe dans le prolongement des recherches menées sur  les mots de la dissidence et de la polémique religieuse essentiellement dans la péninsule ibérique et l’espace occitanophone et se propose d’élargir l’enquête dans l’espace, le temps, et les registres. Rhétorique, stratégies discursives, échafaudages lexicaux ne sont sans doute pas les seules clés permettant d’élucider les enjeux de la qualification de l’ennemi. Cependant, toute écriture polémique mettant en oeuvre des caractères sémantiques, rhétoriques, énonciatifs et argumentatifs qui visent la disqualification de la cible, il nous a semblé important de commencer par un travail sur la désignation de l’ennemi politique, religieux, social, culturel. En quoi ces procédés de disqualification – vitupérations, polysémies assassines, dénominations corrosives, glissements venimeux – sont-ils de véritables armes de guerre ? Et de quelle guerre ? Que s’agit-il de défendre ? En somme avons nous besoin d’un ennemi pour construire notre identité ?

 En d’autres termes, il ne s’agit plus de se limiter aux seules controverses religieuses, mais bien de s’interroger sur la façon dont la qualification de l’expérience historique par les différents acteurs de l’Histoire (institutions, groupes sociaux et individus impliqués) pèse sur  la nomination. Il sera question de luttes de mots et de rapports de domination.  

Pour ce faire nous proposons non seulement d’interroger les formes à travers des objets textuels (chroniques, traités, littérature, caricatures, témoignages, presse etc.) ou iconologiques et cinématographiques mais aussi la façon dont ces formes sont enjeux de conflits et enjeux de savoirs. De ce point de vue ont vocation à être pris en compte des productions aussi variées que les sirventés (poèmes politiques occitans du Moyen Age), les textes polémiques liés à la Réforme protestante à partir du XVIe siècle ou toutes les formes que prend le copieux corpus, dans tous les pays du Sud, des textes de polémique ou de propagande politique.

Ce travail sur l’historicité des catégories discursives pourra conduire à une réflexion sur la polysémie ou sur l’oblitération de certains mots devenus problématiques ou inaudibles (par exemple des mots comme « démocratie », «République », « révolution », pour ce qui est du XXe et du XXIe siècle). À l’inverse, il invite à analyser la construction de récits consensuels qui imposent des lexiques, des figures et des stratégies d’énonciation (ainsi les langues du dommage et de la réconciliation dans les discours liés à la violence politique).

Il est bien entendu impossible de dresser un tableau embrassant l’ensemble des problèmes posés. On privilégiera donc un certain nombre de thèmes :

-la dénonciation de l’étranger du dedans, sur le modèle fourni entre autres par la polémique antijuive récurrente dans plusieurs des territoires concernés.

-la fabrication du stéréotype de l’Ennemi (en France, le politicien méridional de gauche comme incarnation de l’Anti-France métissée dans le discours de l’extrême-droite de la fin du XIXe siècle).

-le vocabulaire de l’invective (surnoms, épithètes, slogans, pour chacune des langues concernées.)

-le réemploi des étiquettes (par exemple l’assimilation de la réforme protestante à telle ou telle hérésie médiévale).

 Ces questions seront débattues au cours d’un colloque qui se tiendra à Montpellier les 9 et 10 novembre 2017 

 

Journée d´Etudes : « Aux confins du Littéraire » : 25 novembre 2016

 « Aux confins du littéraire : Manifestations et fonctions de la préoccupation esthétique dans la prose d´idées du Siècle d´Or (Espagne XVIe - XVIIe siècles) »

Site Saint Charles – Salle 004

 

Journée d´Etudes : Transmission et circulation de l´information en Méditerranée (XVIe-XVIIe siècles) - 18 novembre 2016

De 9h à 17h – Site Saint-Charles – Salle 165   :

Léa Bénichou (Université Paul Valéry, Montpellier)

Valentina Oldrati (Universidad Autónoma de Madrid)

Johann Petitjean (Université de Poitiers)

Géraud Poumarède (Université Michel de Montaigne Bordeaux 3), 

Séverine Valiente (Université Paul Valéry, Montpellier)

 

http://www.univ-montp3.fr/llacs/wp-content/uploads/Programme-definitif-J...

 

Séminaire LLACS « Écritures des conflits dans l’Espagne contemporaine » - 4 novembre 2016

Deux conférences sur les écritures des conflits, envisagées sous l’angle du genre, dans l’Espagne contemporaine:

- « Dénis, dominations symboliques et conflits intérieurs : les écrivaines dans le champ de la prose actuel en Espagne », par Isabelle Touton (Maîtresse de conférences en littérature espagnole contemporaine-Université Bordeaux 3-Michel de Montaigne).

- « Contraculturas radicales dans le Madrid post-transitionnel : le cas du féminisme autonome du collectif LigaDura (1987-1991)» par Karine Bergès (Maîtresse de conférences en civilisation espagnole – Chargée de mission Egalité femmes-hommes- Université de Cergy-Pontoise).

Séminaire coordonné par Odette Martinez-Maler et Nathalie Sagnes-Alem), Département d’études hispaniques -Université Paul Valéry – Montpellier 3 – LLACS

Séminaire – La construction du théâtre néoclassique en Espagne (XVIIIe s.)

Réflexions sur l´élaboration d´une dramaturgie critique

 Site St-Charles, salle LLACS 165 – 14h

http://www.univ-montp3.fr/llacs/wp-content/uploads/programme-th%C3%A9%C3...