JE "Figures féminines dans la presse radicale"

Le Vendredi, 12. avril 2019 - 0:00
Site Saint-Charles et Campus route de Mende

Journée d'études organisée par EMMA et LLACS en collaboration avec le Centre culturel de l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 et le Conservatoire à Rayonnement Régional de Montpellier Méditerranée Métropole

Matin: salle 165, site Saint-Charles

Après-midi: campus route de Mende, salle 020 (bâtiment C)

19h: Concert de l'ensemble vocal féminin du conservatoire de Montpellier sous la direction de Caroline Comola
Salle de répétition du Théâtre La Vignette (bât. H, RDC, campus route de Mende)
Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

En examinant les figures féminines dans la presse radicale, cette journée d’étude s’inscrit au croisement des études sur les femmes et de celles sur les périodiques et problématise l’intersection de la question sociale et de la question féminine. En effet, la presse radicale, qu’elle soit républicaine, socialiste ou anarchiste, a pu apporter un soutien souvent précoce à la cause des femmes et ouvrir ses colonnes à des femmes journalistes. Toutefois, en termes de visibilité de leur présence comme de leurs revendications, les femmes sont demeurées une minorité politique dans les pages de la presse radicale, à l’image de leur marginalisation structurelle dans les organisations politiques radicales. Ce phénomène, observable à travers la longue histoire des mouvements sociaux depuis le XIXe siècle, a pu conduire à l’émergence de périodiques spécifiquement féministes, tout particulièrement dans la seconde moitié du XXe siècle.

Cette journée d’études ambitionne donc de dresser un large panorama des figures féminines dans la presse radicale, des écrits d’écrivaines et des journalistes de premier plan dans la presse anarchiste et socialiste aux pratiques éditoriales développées dans les magazines féministes en passant par les logiques de représentation des femmes en tant que groupe social. Les communications portent sur un domaine large, qui s’étend de l’aire occitane à l’Amérique du Nord en passant par l’Italie, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Elles retracent les trajectoires de plusieurs générations de femmes journalistes et militantes, depuis les luttes anarchistes du dernier XIXe siècle jusqu’aux collectifs féministes des années 1970 et 1980.

Pour clôturer la journée d'étude, l'ensemble vocal féminin dirigée par Caroline Comola propose le concert ELLES, organisé en collaboration avec le Centre culturel de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 et le conservatoire à rayonnement régional de Montpellier Métropole: http://ccu.univ-montp3.fr/evenement/2018-2019/concert-de-l-ensemble-vocal-feminin