Axe 4 : Les civilisations contemporaines des Suds. Echanges, mélanges, transversalités

Responsable  de l’axe : Isabelle Felici

Échanges, transculturalités, formes d’engagement dans les Suds à l’époque contemporaine.

Les chercheurs réunis dans l’axe « Civilisations contemporaines des Suds » se sont donné comme objet l’étude des formes prises par l’engagement – politique, social, culturel – dans les Suds.

Deux journées d’étude et un colloque ont été consacrés à la dimension identitaire et politique du chant (chants des Suds, chanter la lutte), avant un colloque (2016) portant plus largement sur diverses formes de pratique collective.

Il s’agit désormais de poursuivre cette réflexion sur l’engagement et le rapport aux dominations de toute sorte, tels qu’ils se posent dans le contexte d’une géographie élargie des mouvements sociaux, où les Suds sont impliqués dans une circulation planétaire des personnes comme des marchandises et des idées.

Les formes et les contenus des pensées et des pratiques des divers types de marges dissidentes évoluent de ce fait à une grande vitesse, ce qui affecte aussi bien les vecteurs de diffusion traditionnels (livre, presse, cinéma, Théâtre, chant, BD), que, de façon de plus en plus déterminante, les nouveaux réseaux de l’ère numérique. La réflexion des chercheurs réunis autour de l’axe 4 abordera ces dimensions, à l’échelle des zones relevant de son champ – les cultures des Suds en Europe et en Amérique latine –, sans s’interdire de regarder du côté des autres Suds transméditerranéens, sur une période englobant les XIXe, XXe et XXIe siècles.

Tous les volets de ces axes sont fortement articulés aux recherches menées dans le cadre des intérêts et des projets propres à chacune des disciplines socle et  garantie indispensables à la transversalité.